Vivre, exister

Posté par bambinaflo le 24 août 2010

 

 

«   Vivre est ce qu’il y a de plus rare au monde.

La plupart des gens existent c’est tout  « .

Oscar Wilde

Publié dans Citation | Pas de Commentaire »

Mon Blog D’Ecriture

Posté par bambinaflo le 24 juillet 2010

 

Cela faisait plusieurs mois que je voulais créer un blog consacré à lécriture, c’est chose faite !

Vous n’avez qu’à cliquer sur ce lien…

http://aufildesflo.unblog.fr/

… et vous pourrez découvrir  l’espace dédié à une de mes passions :  » L’ECRITURE «  . Vous y trouverez certaines de mes nouvelles et d’autres choses à découvrir.

 » Voyage Intérieur «   est toujours mon blog généraliste, je ne le délaisserais donc pas !

Bonne visite !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La cachette invisible

Posté par bambinaflo le 7 juin 2010

 

 » Autrefois, tous les humains étaient des dieux. Mais ils abusérent tant de leurs priviléges que Brahmâ, le maître des dieux, décida de leur ôter ce pouvoir de divinité.

Brahamâ organisa donc un conseil pour décider d’une cachette qui soit impossible à déceler. Les dieux mineurs prirent d’abord la parole pour suggérer :

- Enterrons le pouvoir de divinité tout au fond de la terre !

Mais Brahmâ répliqua :

- Je vois que vous ne connaissez pas bien la curiosité de l’homme ! Il fouillera, il creusera et un jour il finira par le trouver.

- Dans ce cas, jetons-le dans la profondeur des océans !

Brahmâ soupira :

- Je connais trop bien les hommes : tôt ou tard, ils iront explorer le fond des océans et remonteront le pouvoir de divinité à la surface. Ce sont d’éternels insatisfaits.

Les dieux mineurs ne savaient plus que dire.

- Où donc le cacher alors ? Car, si nous t’en croyons, il n’est pas d’endroit, sous terre, dans le ciel, ou au fond des mers que les hommes n’atteindront un jour…

Alors Brahmâ reprit la parole :

- Voici ce que nous ferons ! Nous cacherons le pourvoir de divinité au plus profond du coeur des hommes, car c’est le seul endroit où ils ne songeront pas à aller le chercher.

Et depuis ce temps l’homme a fait le tour de la terre, il a creusé, il a exploré, il a fouillé le fond des mers…à la recherche de « quelque chose » qui se trouve en lui même. « 

 

Légende hindouiste, extrait de  » Les Philo-fables » de Michel Piquemal.

Publié dans Pensees, Reflexion | Pas de Commentaire »

L’accomplissement de soi

Posté par bambinaflo le 14 mai 2010

 » J’étais au milieu de la forêt, il y avait deux chemins devant moi, j’ai pris celui qui était le moins emprunté, et là, ma vie a commencé. »

Robert Frost, poéte américain.

Comme quoi les américains peuvent avoir de l’esprit lol

Il faut accepter d’emprunter les chemins de la perdition, de passer par des sentiers escarpés, d’affronter des obstacles, de se chercher pour enfin se trouver et être en accord avec soi même. Le temps est un élément nécéssaire pour trouver son chemin de vie….

L'accomplissement de soi dans Citation 10%20035%20LA%20VIE%20SPIRITUELLE

Publié dans Citation, Pensees, Reflexion | Pas de Commentaire »

L’Ecriture…avec un grand E

Posté par bambinaflo le 30 mars 2010

 »

 » L’écrivain est la plus grande oeuvre de l’écrivain… Toute la vie d’un écrivain doit être tournée vers l’écriture. Cela et rien d’autre. Alors il faut d’abord inventer le personnage qui va écrire le livre. Si on parvient à créer l’écrivain, l’oeuvre est faite. »

Carlos Liscano (interview du 20 minutes, 30/03/2010).

Ces mots résonnent étrangement en moi. L’écriture est une passion, un défouloir. C’est ma vie, mon plaisir. Il faut laisser du temps au temps pour se connaître et se réaliser…

Publié dans Reflexion | 1 Commentaire »

LE CAPITALISME

Posté par bambinaflo le 25 novembre 2009

 

Sortie le 25 novembre 2009 du nouveau film de Michael Moore : « Capitalism : A love story « .

 

 » Le capitalisme, c’est le mal. On ne réforme pas le mal, on l’éradique pour le remplacer par le bien pour tous : la démocratie  » .

Michael Moore

Publié dans Citation | Pas de Commentaire »

Trouve moi

Posté par bambinaflo le 2 novembre 2009

 

Tous ces visages aux couleurs de l’automne

Se noyaient dans cette masse indignement banale

De cette foule tumultueusement monotone

J’ai été happée par cette spirale

 

Perdue au milieu de tant de pairs d’yeux

Entraînée par cette ambiance générale

Tu m’es soudainement apparu et j’ai fait un voeu

J’ai été plongée dans ton regard  » abîmal « 

 

Mais ce n’était qu’un rêve éveillé

Et depuis je te cherche en vain

Je ne vis que pour te retrouver et t’aimer

Notre bonheur est désormais entre tes mains

 

A ton tour de me chercher au milieu de ces visages

Prends le comme un jeu ou comme un voyage

Qui te ménera à mon coeur

Pour une destination vers le bonheur

 

 

 

FLO

 

 

 

 

Publié dans Poeme | Pas de Commentaire »

Secret…

Posté par bambinaflo le 8 octobre 2009

PostSecretFrance est un projet artistique qui permet à n’importe qui de partager ses secrets en les écrivant sur une carte postale de façon créative et anonyme et de les envoyer par la poste.

 

http://postsecretfrance.blogspot.com/

 

 

 

Publié dans Reflexion | Pas de Commentaire »

Progresser

Posté par bambinaflo le 16 septembre 2009

 

 » Pour progresser, il ne suffit pas de vouloir agir, il faut d’abord savoir dans quel sens agir « 

Gustave Le Bon

Publié dans Citation | Pas de Commentaire »

 » Love is dangerous for your tiny heart even in your dreams, so please dream softly. « 

Posté par bambinaflo le 6 septembre 2009

 

mecaniqueducoeur.jpg 

Extrait :  » La mécanique du coeur  » de Mathias Malzieu

 

«  - J’ai adoré regarder sa bouche.

-  Ne dis pas ça !

- Elle a un jeu de fossettes très varié, son sourire multiplie les combinaisons, et du coup ça donne envie de la comtempler très longtemps.

- Tu ne te rends pas compte, tu prends ça comme un jeu. Mais c’est un jeu avec le feu, un jeu dangereux, surtout quand on a un coeur en bois. Tu as mal aux engrenages quand tu tousses, n’est ce pas ?

- Oui

- Eh bien, c’est une souffrance ridicule par rapport à celles que peut engendrer l’amour. Tout le plaisir et toute la joie que l’amour peut faire ressentir se paient un jour ou l’autre en souffrances. Et plus on aime fort, plus la douleur à venir sera décuplée. Tu connaîtras le manque, puis les affres de la joulousie, de l’incompréhension, la sensation de rejet et d’injustice. Tu auras froid jusque dans les os, et ton sang fera des glaçons que tu sentiras passer sous ta peau. La mécanique de ton coeur explosera. Je t’ai moi-même gréffé cette horloge, je connais parfaitement les limites de son fonctionnement. Peut-être qu’elle résisterait à l’intensité du plaisir, et encore. Mais elle n’est pas assez solide pour supporter le chagrin amoureux. « 

 

 

Publié dans Livres | 4 Commentaires »

12345
 

A Hole In The World |
ma nouvelle vie de femme |
Les péripéties du vieux Gillos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ma vie ,mes passion ,mes réves
| Le lucane et le cerf-volant
| journal d'une peste